Protocole de traitement des TCA en Corse

Un protocole pour le traitement des TCA, élaboré originellement à l’attention des archéologues du centre Inrap de Vescovato en Corse, est accompagné d’une fiche d’enregistrement de terrain établie pour les tuiles de couverture. Ce protocole, comme l’étude de ces matériaux en Corse, est en cours d’évolution.

Cette initiative, diffusée en janvier 2021, témoigne de l’intérêt grandissant porté aux  terres cuites architecturales et souligne l’utilité de créer des outils méthodologiques à l’attention des archéologues, dès la phase terrain, pour gérer ces matériaux souvent abondants et, en conséquence, décourageants.

Les documents sont en consultation ici :

protocole de traitement des TCA par Jean-Jacques Grizeaud

 

Protocole de prélèvement des TCA

L’intérêt d’étudier les terres cuites architecturales est devenu indéniable, pour des questions de chronologie, d’architecture, d’histoire des techniques et d’histoire économique et sociale.

Le premier pas dans la prise en compte de ces matériaux est d’en assurer le prélèvement sur le terrain : selon la nature des contextes, pour des raisons clairement explicitées et suivant des critères prédéfinis.

Le réseau TCA propose ainsi un protocole de prélèvement des TCA raisonné, à l’usage des archéologues pour le montage et la conduite des opérations.

À diffuser sans modération.

Protocole TCA