Journée d’actualité d’Auxerre, 2016

Auxerre 2016 , dans l’ordre des communications :

Le site des Bries à Appoigny (Yonne) : ateliers de potiers et de tuiliers gallo-romains en bordure de la voie d’Agrippa, par Fabrice Charlier (Archeodunum)

Un atelier de tuilier du Bas-Empire à Broin (Côte d’Or), par Christophe Card et Christophe Méloche (Inrap, Besançon)

– Room with hypocaust from roman villa at Schieren (GD de Luxembourg), Véronique Biver (CNRA, GD de Luxembourg) et Tina Kompare

Méthodologie et pistes de réflexion pour l’étude des terres cuites architecturales gallo-romaines en Picardie : le cas du site de Remigny, « La Voyette des Pauvres » (Aisne), par Guillaume Lebrun (Pôle archéologique du département de l’Aisne)

Étude de terres cuites architecturales (imbrices et tegulae) de l’agglomération secondaire gallo-romaine de Corent (63) : définition d’une typochronologie, par Rachel Philibeaux (Université Lyon 2)

La couverture des édifices lingons et éduens entre le IIème siècle avant J.-C. et le Ier siècle après J.-C., par Florent Delencre, doctorant à l’Université de Bourgogne, UMR 6298, ARTeHIS

Les modillons de terre cuite de Saint Martin de Tours versus ceux Saint Benoît sur Loire : le reflet de deux groupes ligériens, par Sébastien Jesset, avec la collaboration de Gilles Gredat et Isaac Osses (Service archéologique, Orléans métropole)

Un four de tuilier du XIIe siècle dans la plaine de Genlis (Côte d’Or), par Christophe Card et Christophe Méloche (Inrap, Besançon)

Les couvertures en tuiles creuses dans l’habitat rural de la fin du Moyen Âge : quelles lectures ? Le site chez « Marot » à Reignac (Charente), par Sylvain Aumard (Centre d’études médiévales d’Auxerre ; associé UMR 6298 ARTeHIS, Dijon) et Benoît Garros (responsable d’opération HADES)

À la recherche des toits décorés des bâtiments médiévaux et modernes de Provins (Seine-et-Marne), par Olivier Deforge, archéologue, Service départemental d’archéologie, CREPS

Modes de pensée technique à l’époque moderne. Une étude à travers la production de terre cuite architecturale, par Cyril Lacheze, doctorant, université Paris 1