Protocole de prélèvement des TCA

L’intérêt d’étudier les terres cuites architecturales est devenu indéniable, pour des questions de chronologie, d’architecture, d’histoire des techniques et d’histoire économique et sociale.

Le premier pas dans la prise en compte de ces matériaux est d’en assurer le prélèvement sur le terrain : selon la nature des contextes, pour des raisons clairement explicitées et suivant des critères prédéfinis.

Le réseau TCA propose ainsi un protocole de prélèvement des TCA raisonné, à l’usage des archéologues pour le montage et la conduite des opérations.

À diffuser sans modération.

Protocole TCA

Journée d’étude – Paris – 17 juin 2015

Étudier les terres cuites architecturales antiques, médiévales et modernes : Pourquoi ? Comment ?

affiche reduite

Cette première journée d’étude du réseau TCA a été conçue comme une séance de « sensibilisation » aux matériaux de construction en terre cuite. Elle s’adresse à tous les acteurs de l’archéologie : étudiants et chercheurs, prescripteurs et opérateurs, archéologues de terrain, notamment les responsables d’opération qui sont confrontés à la gestion de quantités parfois importantes de TCA et souhaitent adopter les bonnes pratiques pour en tirer le maximum d’informations. Les communications tenteront d’illustrer les différentes approches possibles, en fonction des contextes et des informations recherchées. L’objectif est de faire prendre conscience à tous les archéologues de la valeur de ces artefacts dans la compréhension d’un site, de sa chronologie et de ses liens culturels ou commerciaux avec d’autres régions.

Cette journée sera aussi l’occasion de présenter un protocole de terrain pour le prélèvement des TCA, qui sera distribué le jour même à tous les participants.

Le comité d’organisation :
– Fabrice Charlier (Archeodunum),
– Laure Laüt (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
– Victorine Mataouchek (Inrap)

Le programme : Lire la suite