Tubulures et contexte architectural

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai une question concernant les techniques de construction romaine à vous soumettre. Savez-vous s’il est possible de rencontrer, en contexte de villa ou de domus, dans des pièces sur hypocauste, des cloisons chauffées par tubulures, ou si ce dispositif plus complet de chauffage est strictement limité aux pièces tièdes et chaudes des édifices thermaux (thermes à part entière ou équipement de villa) ?

Evidemment cette question soulève le problème de l’identification de ces cloisons chauffées lorsque seules les tubulures sont découvertes. La distinction entre celles de grosse section disposées aux angles de la pièce dans le cas d’une pièce chauffée simple (s’apparentant alors à des boisseaux de cheminée) et celles de petite section couvrant tous les murs dans le cas de cloisons chauffées intégrales n’est pas toujours simple si le nombre de restes est faible.

Je suis tenté de penser que les véritables cloisons chauffées sont limitées aux seuls contextes thermaux mais est-ce vrai ?

Merci à vous,

J.-F. Nauleau